avril 20, 2017
Raphaël Tawa interviewé par Les Echos

Interview de Raphaël Tawa dans Les Echos sur les clauses de Bad et Good Leaver

Lire l’article

décembre 12, 2016
Tawa Choisy défend avec succès Gogo Runrun

Le cabinet Tawa Choisy défend avec succès la société Gogo Runrun contre le Syndicat national des transporteurs légers

Lire l’article

juin 28, 2016
Interview sur l’affaire Gogo Runrun

Interview dans le cadre de l’ordonnance de référé initié par le Syndicat national des transporteur légers à l’encontre de Gogo Runrun défendue avec succès par le cabinet Tawa Choisy

Lire l’article

janvier 2, 2015
Tawa Choisy dans les Affiches Parisiennes

Interview de Raphaël Tawa parue dans les Affiches Parisiennes sur la croissance et l’activité du cabinet

Lire l’article

décembre 9, 2014
Tawa Choisy défend avec succès My Art Invest devant la FCA

Le cabinet Tawa Choisy a conduit avec succès la défense de My Art Invest dans le cadre d’une procédure engagée par la Financial Conduct Authority. Raphaël Tawa, associé du cabinet, répond aux questions du Monde du Droit.

Lire l’article

février 7, 2012
JOURNAL DU NET
MONTER SA START-UP AUX ETATS-UNIS

Tawa Choisy consulté sur les conditions de création d’une start up aux Etats-Unis :

Lire l’article

LOPPSI 2 – SANCTIONS ACCRUES CONTRE L’USURPATION D’IDENTITE EN LIGNE

L’Assemblée a adopté mercredi 15 janvier deux amendements au projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi) destinés à renforcer les sanctions de l’usurpation d’identité en ligne.

Le premier amendement en fait ainsi passer la peine prévue d’un an d’emprisonnement et de 15.000 € d’amende à deux ans d’emprisonnement et 20.000 € d’amende.
Le second amendement vise quant à lui à étendre le délit d’usurpation d’identité et les peines prononcées aux pratiques de phishing ou hameçonnage entendues comme les tentatives d’escroquerie découlant de l’usurpation d’identité d’entités telles que les banques ou opérateurs de communications électroniques.