avril 20, 2017
Raphaël Tawa interviewé par Les Echos

Interview de Raphaël Tawa dans Les Echos sur les clauses de Bad et Good Leaver

Lire l’article

décembre 12, 2016
Tawa Choisy défend avec succès Gogo Runrun

Le cabinet Tawa Choisy défend avec succès la société Gogo Runrun contre le Syndicat national des transporteurs légers

Lire l’article

juin 28, 2016
Interview sur l’affaire Gogo Runrun

Interview dans le cadre de l’ordonnance de référé initié par le Syndicat national des transporteur légers à l’encontre de Gogo Runrun défendue avec succès par le cabinet Tawa Choisy

Lire l’article

janvier 2, 2015
Tawa Choisy dans les Affiches Parisiennes

Interview de Raphaël Tawa parue dans les Affiches Parisiennes sur la croissance et l’activité du cabinet

Lire l’article

décembre 9, 2014
Tawa Choisy défend avec succès My Art Invest devant la FCA

Le cabinet Tawa Choisy a conduit avec succès la défense de My Art Invest dans le cadre d’une procédure engagée par la Financial Conduct Authority. Raphaël Tawa, associé du cabinet, répond aux questions du Monde du Droit.

Lire l’article

février 7, 2012
JOURNAL DU NET
MONTER SA START-UP AUX ETATS-UNIS

Tawa Choisy consulté sur les conditions de création d’une start up aux Etats-Unis :

Lire l’article

L’ARCEP LANCE UNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR DES PROPOSITIONS

L’ARCEP a lancé le 26 novembre 2010 une consultation publique visant à ouvrir le débat sur 30 propositions formulées en vue d’améliorer l’offre faite aux consommateurs de services de communications électroniques et postales.

Les 24 propositions proprement relatives au secteur des communications électroniques visent à fluidifier le marché, rendre les offres plus transparentes, améliorer la qualité de la disponibilité des services et développer l’accès aux personnes handicapées.

L’une des propositions les plus visibles au niveau des consommateurs consiste à limiter la période d’engagement maximale à 6 mois voire même à « obliger les opérateurs par voie législative à proposer simultanément les mêmes offres de services sans durée minimum d’exécution du contrat ».